Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 22:46

Nous avons visité Bruxelles entre samedi 09 avril (mais nous sommes arrivés le soir par le train) et mercredi 13 avril, quasiment tous les jours sous le soleil sauf mardi où il a plu mais cela ne nous a pas trop gênés car nous visitions les différents musées de la ville. Les musées sont presque tous fermés le lundi. Seuls l'Atomium et le parc mini-Europe sont ouverts : nous les avons visités ce jour-là.

 

Notre hôtel était situé à proximité du centre, dans un quartier moderne et très commerçant, au pied du jardin botanique, agencé en terrasses. Le bâtiment baroque, est l'œuvre de Syus, Gineste et Meeus. Il est composé d'une rotonde centrale à coupole, et de deux ailes adossées à la terrasse supérieure.

vacances-belgique-158.JPG

vacances-belgique-160.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après une visite éclair de Bruges, le dimanche, nous nous sommes donc rendus au nord de la ville par le métro.

bruxelles-2011-173-copie-1.JPG

bruxelles-2011-183-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'Atomium est un vestige de l'exposition universelle de Bruxelles. Il figure un cristal élémentaire de fer agrandi 165 milliards de fois, allusion à la puissance de l'énergie atomique alors en plein essor et qu'on souhaitait utiliser à des fins pacifiques. A l'intérieur, des photographies, des vidéos, et de nombreuses maquettes. Cinq des neuf sphères sont ouvertes au public. On accède aux sphères supérieures par un ascenseur futuriste. Une exposition permanente sur l'Expo de 58, des expositions temporaires sur la science, le progrès et le futur sont organisées. La sphère supérieure offre un panorama unique sur la ville de Bruxelles. Pour de plus amples informations sur l'ascensceur de l'Atonium, le plus rapide d'Europe, c'est ici

 

Le Parc Mini Europe , à proximité représente les principaux bâtiments des pays de l’Union européenne.

 

vacances-belgique-153.JPG

vacances-belgique-157.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons rejoint par le métro le parc du cinquantenaire à l’est de la ville entre les stations Schuman et Mérode, crée en 1880 lors de l’exposition du cinquantenaire de l’Indépendance de la Belgique. Il entoure un grand palais dont les deux ailes sont réunies par une monumentale arcade. Là, il est possible de visiter le Musée de l’Armée, Le Musée Autoworld  et le Le Musée du Cinquantenaire. A proximité se situe l’immeuble en croix de la Commission européenne : le Berlaymont. Ce bâtiment compte 13 étages et plus de 1000 bureaux.Ces deux photos sont de Guilhem Nourisson.

vacances-belgique-161.JPG

vacances-belgique-163.JPG       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En nous promenant dans le quartier est du centre-ville, rue Royale, nous avons remarqué quelques façades surprenantes. Puis nous avons rejoint la cathédrale des saints Michel et  Gudule. C’est un très beau monument de style gothique élevé en plusieurs étapes : le chœur est du XIIIème siècle, la nef et les collatéraux des XIVème et XVème siècles, les tours du XVème siècle. Les chapelles ont été rajoutées aux XVIème et XVIIème siècles. Victor Hugo s'est émerveillé et a écrit le 17 août 1837 une lettre à Adèle dans laquelle il décrit ce monument. C'est ici.

 

Il y a une suite à cet article Bruxelles -2- avril 2011

 

Pour découvrir ce quartier, nous avons apprécié les informations figurant dans le guide vert Michelin : Bruxelles Luxembourg, 480 p.

 

Hormis les deux photos indiquées ci-dessus en légende, les photos sont de Bénédicte Baret Appareil Pentax Optio M50

Repost 0
Published by Bénédicte - dans Voyages
commenter cet article
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 21:36

Bruges, la "Venise du Nord", qui a connu son apogée au XIVème siècle est une ville médiévale de 120.000 habitants,  située près de la mer du Nord. Son centre historique est  inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2000. Nous y avons fait une visite éclair en bus au mois d'avril à partir de Bruxelles. Des informations touristiques nous ont été communiquées à cette occasion par un guide que nous avons quitté en cours de visite en raison d'un mauvais concours de circonstances. Heureusement nous avions emporté avec nous le guide vert Michelin Bruxelles Luxembourg, 2008 qui nous a permis de mieux connaitre cette ville. Nous avons probablement visité davantage de sites qu'avec le groupe que nous avons rejoint à la fin de la journée pour le voyage retour vers Bruxelles.

bruxelles-2011-060.JPG

bruxelles-2011-061.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au XIIème siècle, Bruges était la capitale du duché de Robert le Frison. C'était une cité florissante spécialisée dans la fabrication du drap et un centre d'importation de la laine anglaise. Au XIIIème siècle l'activité artisitique y était importante et ce jusqu'au XVème siècle. Bruges était le berceau de la peinture flamande. A la fin du XVème siècle le déclin de l'industrie drapière et l'ensablement du Zwin entrainèrent la chute de la ville. Ce n'est qu'à la fin du XIXème siècle que d'importants travaux et notamment la construction d'un môle en mer relié au nouveau port intérieur de Bruges par un canal de 11 km allaient rendre à la ville une certaine activité.

bruxelles-2011-064.JPG

bruxelles-2011-065.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l'entrée du centre historique, le lac d'Amour et la maison éclusière.

bruxelles-2011-069.JPG

bruxelles-2011-070.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le béguinage de la vigne, fondé en 1245 par Marguerite de Constantinople, comtesse de Flandre est un enclos paisible où vivaient les béguines qui pouvaient se marier, conservaient leur héritage et ne prononçaient pas de voeux. Elles ont été remplacées par des bénédictines.Après un déjeuner en centre ville, nous avons perdu la trace de notre guide et nous nous sommes débrouillés seuls.

bruxelles-2011-091.JPG

bruxelles-2011-092.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Grand Place est bordée de maisons à pignons, anciens sièges des corporations. Jusqu'au 18ème siècle un canal aboutissait à la Grand place et les bâteaux acostaient. Le marché fut institué, dit-on, par le Comte Baudouin II en l’an 958. La plupart des bâtiments qui l’entourent ont un passé presque aussi ancien. Les Halles ont été construites entre 1248 et 1300 et remaniées au XVIe siècle.

bruxelles-2011-093.JPG

bruxelles-2011-094.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur la place du Bourg, la basilique du saint-Sang, l'hôtel de ville gothique, le greffe Renaissance et l'ancien palais de justice.

bruxelles-2011-096.JPG

bruxelles-2011-100.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La basilique du saint-Sang fut construite pour abriter la relique du sang du Christ, rapportée de terre sainte par le comte de Flandre, Thierry d'Alsace au retour de la deuxième croisade.

bruxelles-2011-122.JPG

bruxelles-2011-126.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons fait une magnifique promenade sur les canaux. Le beffroi est le plus important de Belgique. La tour date du XIIIème siècle.

bruxelles-2011-125.JPG

bruxelles-2011-134.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos Bénédicte Baret Appareil Pentax Optio M50

Repost 0
Published by Bénédicte - dans Voyages
commenter cet article
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 20:11

 

Montchavin-les Coches est située en Savoie, dans la vallée de la Tarentaise. Elle se trouve au coeur de Paradiski, l’immense domaine relié de la Plagne et  des Arcs. Le domaine s'étend sur 10 000 hectares, de 1 250 m à 3 250 m. La station  s'étend sur un territoire de plus de 425 km de pistes.

les-coches-2011-001.JPGles-coches-2011-048.JPG

 

Montchavin a été développé dans les années 70 et 80. Au départ, c'était un petit village d'habitations vivant essentiellement de l'agriculture. La rénovation du village a été entreprise au début des années 70. Le style des bâtiments reprend l'architecture savoyarde. La station est reliée au domaine de la Plagne depuis 1973.

 

 

les-coches-2011-007.JPG

les-coches-2011-020.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Coches, située à quelques centaines de mètres de Montchavin est une station typique développée à partir des années 80. Ses bâtiments imitent les chalets en pierre, bois et toits de Lauzes. Autour de la place centrale, une galerie de commerçants. Une porte ouvre le village sur un espace plus résidentiel et sur les pistes.

les-coches-2011-026.JPG

les-coches-2011-027.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis 2003, Les Coches sont reliées aux stations des Arcs par le téléphérique Vanoise express. Nous l'avons emprunté au cours de la semaine. les départs sont réguliers. Les cabines à étage sont entièrement vitrées ce qui permet de profiter du panorama sur la vallée et d'admirer le paysage d'un versant à l'autre. La vue est impressionnante.

 

les coches 2011 035

les-coches-2011-038.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Bénédicte - dans Voyages
commenter cet article
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 18:31

Le domaine Lou Capitelle, entre rivière et soleil est un lieu de vacances, de séjours et de séminaires situé en face du village de Vogüe, en bordure de l'Ardèche : domaine lou capitelle Vogue-avril-2010-034.JPG

Il propose toute l'année un hébergement en pension complète, demi-pension ou gîte et des animations variées adaptées aux enfants, aux adolescents et aux adultes, familles, séniors ou sportifs. Nous y avons pratiqué du tir à l'arc, du ping pong, du minigolf, de la natation, du canoë et de la randonnée pédestre.

Vogue-avril-2010-001.JPG

Le village de Vogüe est classé parmi les plus beaux villages de France.

Vogue-avril-2010-004.JPG

 

Niché dans la falaise calcaire, il est dominé par le château bâti sur le site d'un fort primitif du XI ème siècle. Il a été reconstruit au XV ème siècle et rénové au XVII ème siècle. Il abrite aujourd'hui un musée. L'allée du château est le point de départ de plusieurs randonnées pédestres.

Vogue-avril-2010-033.JPG

C'est un très joli petit village. L'église, construite en 1692 est très simple et le presbytère est imposant. C'était le point de départ de nombreux religieux vers la campagne environnante. Les petites rues du village, la rue des balcons et la rue des puces notamment sont particulièrement pittoresques. Les glycines y fleurissent abondament au mois d'avril. La rue des puces, très étroite, ne laissait passer qu'un homme et faisait partie du système défensif du château.

Vogue-avril-2010-008.JPG

Au sud de Vogüe, à partir de Vallon Pont d'Arc, il est possible d'admirer l'Ardèche des nombreux belvédères qui jonchent la route. C'est aussi le point de départ des descentes en canoë.

Vogue-avril-2010-011.JPG

Au fond des gorges, la grotte de la Madeleine a été façonnée par les eaux souterraines. Le visiteur y découvre des draperies, des colonnes, d'immenses orgues et des cristalisations miroitantes. Vieille de plus de 2 millions d'années, elle fut découverte par un berger à la fin du XIXème siècle.

Vogue-avril-2010-017.JPG

A 9 km au Nord de Vogüe, Aubenas est une petite ville médiévale et commerciale. Le château fort du Moyen Age s'est transformé en résidence d'agréement à partir de la Renaissance et jusqu'à la Révolution. Il présente d'épaisses murailles et des mâchicoulis, des tuiles vernissées du XVII ème siècle, et des ouvertures cintrées du XVIIIème siècle.

Vogue-avril-2010-021.JPG

L'Aven d'Orgnac est classé grand site de France. Seule une petite partie de l'aven est aménagé et accessible aux visiteurs par un escalier de 780 marches, amenant à 120 mètres de profondeur. Les salles visitées sont gigantesques. Haute de 30 m, longue de 25 m et large de 90 m, la salle Robert de Joly est occupée par un énorme cône d'éboulis à l'applomb de l'ouverture naturelle de l'aven, formé de carcasses d'animaux. Elle abrite de très grands stalagmites aux formes remarquables : piles d'assiettes, pomme de pin, palmiers, buffet d'orgues, tour de Pise. La salle chaos est une vaste salle galerie descendante où se sont accumulés les blocs effondrés. Des draperies de calcites translucides ornent les parois. La salle rouge que l'on contemple depuis un belvédère est le terme de la visite. Très profonde, elle se découvre au cours d'un spectacle son et lumière saisissant. Il est possible d'explorer davantage ce lieu, l'une des plus grande cavité au monde, vieille de 110 millions d'années, par une aventure spéléologique proposée en petit groupe restreint.

Vogue-avril-2010-051.JPG

Le village de Labastide de Virac abrite le château des Roure, du XVème siècle

Vogue-avril-2010-056.JPG

La cour intérieure et la terasse, de style florentin, furent réalsés par des maçons italiens.

Vogue-avril-2010-059.JPG

Nous avons particulièrement apprécié les décors floraux des portes et façades des maisons du village.

Vogue-avril-2010-063.JPG

Rochecolombe est un village médiéval abandonné à la fin du XIXème siècle et réhabilité depuis 1970.

Vogue-avril-2010-065.JPG

Balazuc est l'un des plus pittoresques villages d'Ardèche, construit en nid de guêpe dans les flancs d'une falaise calcaire qui domine un méandre et un pont construit en 1884.

Vogue-avril-2010-067.JPG

Repost 0
Published by Bénédicte - dans Voyages
commenter cet article
9 janvier 2010 6 09 /01 /janvier /2010 09:39

Nous avons passé trois jours à Lisbonne. C'est juste suffisant pour découvrir l'immense richesse culturelle de cette ville. Très agréable, notre hôtel était situé sur la place Marquès de Pombal, vaste place circulaire où convergent toutes les grandes voies de circulation de la ville, notamment l'avenida da Liberdade, longue de 1300 m et large de 90 m. Les trottoirs des contre allées sont couverts de mosaïques de pierres noires et blanches, l'avenue est bordée de grands palmiers.Mariage-Catherine-et-Portugal-ete-2009-060.JPG
A proximité immédiate, se trouve le parc Eduardo VII offrant une magnifique perspective sur la ville basse et le TageLe-parc-Eduardo-VII.JPG
Nous n'avons pas pu visiter les serres froides et chaudes qui abritent des essences exotiques, de la végétation provenant de la Chine, du Pérou et de l'Australie, des cactus géants. Fermées pour travaux, les serres devraient réouvrir leurs portes en février 2010Mariage-Catherine-et-Portugal-ete-2009-072.JPG
En continuant en direction de la praça de Espanha, nous avons visité la fondation et le musée Calouste Gulbenkian. Entourée de beaux jardins paysagers, avec un bassin et des sculptures, la fondation comprend le musée, le centre d'art moderne, quatre amphithéâtres polyvalents dont un en plein air, une zone de congrès, deux grandes galeries d'expositions et une bibliothèque d'art. Après avoir déjeuné à la cafétéria du musée, nous nous sommes reposés dans le parc avant de rejoindre, en métro, la Baixa Chiado, sous une chaleur étouffante.Mariage-Catherine-et-Portugal-ete-2009-107.JPGC'est le quartier commerçant par excellence, très animé. Il s'agit d'une zone piétonne, bordée de grands magasins et de boutiques de vêtements, reconstruite par l'architecte Alvaro Siza après l'incendie du 25 août 1988.Mariage-Catherine-et-Portugal-ete-2009-110.JPG
Depuis la Baixa, l'elevador de Santa Justa est un ascensceur construit en 1902 par un élève de Gustave Eiffel.Mariage-Catherine-et-Portugal-ete-2009-116.JPG
De sa terrasse supérieure, on jouit d'une très belle vue sur la Baixa et le castello Sao Jorge.Mariage-Catherine-et-Portugal-ete-2009-119.JPG
Le Rossio, très commerçant également, abritait au Moyen Age, à l'emplacement actuel du théâtre National, le Palais de l'Inquisition. Le théâtre a été construit en 1793, en moins de six mois dans un style néo-classique.Mariage-Catherine-et-Portugal-ete-2009-282.JPG
Après une bonne nuit de récupération, nous avons visité le quartier de Belèm, en empruntant la ligne 28 du tramway. Le quartier est consacré aux Grandes Découvertes. Nous avons visité le musée des carosses puis le Monastère des Hiéronymites, bâti sous Manuel Ier entre 1502 et 1517, sur l'emplacement d'un ermitage fondé par Henri le Navigateur, après le retour des Indes de Vasco de Gama. L'ensemble architectural a été classé au Patrimoine mondial de l'Unesco. Des architectes français participèrent à la construction de cet édifice : Boytac, Nicolas Chanterene et Jérôme de Rouen ainsi que les portugais Diogo de Toralva et Joao de Castilho.Le-cloitre.JPG
Le cloître est le chef d'oeuvre de la construction manueline, avec ses deux étages de fines colonnettes, l'abondance et la finesse de ses sculptures. Mariage-Catherine-et-Portugal-ete-2009-286.JPG
Après avoir visité le Musée de la Marine, nous avons déjeuné à proximité du Monument des Découvertes. Haut de 52 m, il fut élevé en 1940, à l'occasion du 500° anniversaire de la mort d'Henri le Navigateur.La-Tour-de-Belem.JPGLa Torre de Belèm fut édifiée en 1515 et 1519 au milieu du Tage pour défendre son embouchure, sous la direction de l'architecte Franco de Arruda. Elle servit aussi d'arsenal, de prison, de point de paiement des taxes des navires et de résidence de la capitainerie du port. Nous avons aimé sa construction romano-gothique, ses loggias, ses dômes. La tour compte cinq étages et se termine par une terrasse.
Cascais.JPGEn milieu d'après-midi, nous avons pris le train et rejoint Cascais en suivant le bord de mer. C'est à la fois un port traditionnel et une station chic.Mariage-Catherine-et-Portugal-ete-2009-340.JPG
De retour à Lisbonne et après une bonne nuit de sommeil, nous avons visité le quartier de l'Alfama, qui offre sur les toits de la ville des vues magnifiques de son labyrinthe de ruelles médiévales, de venelles, de cours, d'escaliers et d'impasses.Mariage-Catherine-et-Portugal-ete-2009-343.JPG
Le château Saint Georges, dont les remparts dominent le centre de la ville, occupe une place stratégique sur une butte. Il a été bâti au Vème siècle par les Wisigoths, agrandi par les maures au IXème siècle et modifié. C'est un agréable jardin fleuri d'où la vue sur le Tage et la ville est splendide.Mariage-Catherine-et-Portugal-ete-2009-351.JPG
Mariage-Catherine-et-Portugal-ete-2009-353.JPG
Après un déjeuner typique dans le quartier de l'Alfama, nous avons rejoint le Parc des Nations par le Bus. Il s'agit du site de l'exposition universelle de 1998. Il s'étend sur 60 ha, espace de promenade et de divertissement. L'Océanorium, le plus grand aquarium d'Europe nous a ravit. Il abrite près de 15000 animaux marins. Y sont restitués les écosystèmes biogéographiques des océans Arctiques, Indien, Pacifique et Atlantique. Pendant ces trois jours, la lisboacard nous a été bien utile. Elle donne l'accès gratuit aux transport en commun et des réductions pour l'accès aux sites et musées.

Lisbonne est la capitale du Portugal depuis 1260. Un comptoir phénicien avait été fondé à partir de 1200 avant JC, sur la pente sud du chateau saint Georges : Alis Ubbo, sur l'estuaire du Tage et la route de la méditérranée à l'Atlantique. Alis Ubbo devint progressivement un centre commercial de première importance : il s'y échangeait métaux précieux, produits manufacturés, sel, poisson salé, chevaux. Les celtes se mélèrent aux populations ibères locales vers le VIIème siècle avant JC. Le port passa sous la domination de Carthage au Vème siècle avant JC. La ville est occupée par les Romains au IIe siècle av. J.-C., puis par les Wisigoths au Ve siècle apr. J.-C. Elle est aux mains des Maures de 716 jusqu'à sa reconquête par les Portugais en 1147. En 1255, Lisbonne devient la capitale du royaume du Portugal et, après l'ère des grandes découvertes, l'une des villes les plus prospères d'Europe. Elle connaît une période de déclin sous la domination espagnole (1580-1640). À la fin du XVIIe siècle, l'or en provenance du Brésil est à l'origine de la construction de nombreux palais et édifices fastueux. Le 1er novembre 1755, un tremblement de terre, suivi d'une vague déferlante et d'un incendie, détruisent une grande partie de la ville ; les travaux de reconstruction sont menés par un homme imprégné de l'esprit des Lumières, le marquis de Pombal, alors Premier ministre du roi Joseph Ier, qui réagence la ville basse de façon particulièrement moderne, réalisant ainsi le plus grand aménagement urbain de l'époque.

Dans le Portugal resté neutre pendant la Seconde Guerre mondiale, Lisbonne constitue un abri et un port d'embarquement vers l'Afrique et vers l'Amérique pour les réfugiés de toute l'Europe.

Repost 0
Published by Bénédicte - dans Voyages
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Bénédicte
  • Le blog de Bénédicte
  • : Principalement des lectures, de la littérature, des poèmes mais aussi des recettes testées en famille, des récits de voyages, des visites de musées, des spectacles...
  • Contact

Des liens utiles

babelio.GIF

partage-lecture.png

logobob01.jpg

Dicoblog.gif

ulike-logo.jpg

07 chronique de la rentree litteraire

logo livraddict

 

Recherche

Prochainement

tolstoi.gif

Les challenges

AnneeRussie2011

Une année en Russie - édition 2011

 

challenge-Jules-Verne

Challenge Jules Verne

juste2

Challenge juste pour lire

demois10

Les demoiselles de Lettres

defi_Afrika_Choupynette-copie-1.jpg

Le défi Afrika

Matildacopie1-copie-1

Le Matilda's contest

Challenge-anglais

God save the livre

Defi-Emile-Zola

On a une relation comme ça Emile Zola et moi

le-jeudi-c-est-citation.gif

Le jeudi c'est citation organisé par Chiffonnette

objectif-pal.jpg

objectif PAL le retour organisé par Antigone

challenge litterature belge

Le challenge belge organisé par Réka

logo-enluminure--copie-2.jpg

Le challenge Biographie organisé par Alinéa

Visiteurs

Locations of visitors to this page

Wikio - Top des blogs - Multithématique