Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 15:37

lettres-a-un-ami-allemmand.jpgRésumé de l'éditeur


Je ne déteste que les bourreaux. Tout lecteur qui voudra bien lire les Lettres à un ami allemand dans cette perspective, c'est-à-dire comme un document de la lutte contre la violence, admettra que je puisse dire maintenant que ne n'en renie pas un seul mot. Albert Camus (1948).

Les quatre Lettres à un ami allemand, écrites sous l'Occupation et destinées à des publications clandestines, expriment déjà la doctrine de La peste et de L'homme révolté. Elles se placent sous l'invocation de Senancour qui, en une formule saisissante, avait résumé la philosophie de la révolte : " L'homme est périssable. Il se peut ; mais périssons en résistant, et si le néant nous est réservé, ne faisons pas que ce soit une justice ! "

 

En quelques mots


Ce recueil épistolaire a été écrit par Albert Camus sous le pseudonyme de Louis Neuville pendant l'occupation et publié en France après la libération. Il contient quatre lettres, destinées à son ami allemand, ami car c'est à lui qu'il livre sa pensée. Albert Camus précise dans la préface à l'édition italienne qu'il ne s'adresse pas au peuple allemand mais aux nazis et que le "nous" qu'il emploie dans ces lettres désigne les Européens libres. Il définit ce recueil comme le document de la lutte contre la violence. Il défend d'excuser certains moyens utilisés en temps de guerre et affirme son amour de la justice. Il fait l'apologie du courage, celui auquel son peuple est contraint, le courage d'avancer vers la torture et vers la mort, de prendre sur soi-même pour ne pas ressembler aux nazis, de garder un certain recul sur la notion d'héroïsme, plus facile à atteindre que le bonheur, d'accepter de se battre, de voir mourir et de risquer de mourir. Il exprime les formes de son amour pour son pays et sa lutte pour les nuances. L'homme est la "force de l'évidence qui balance les tyrans et les dieux". Son destin et celui de son pays sont liés l'un à l'autre. Il parle de l'Europe comme un espoir et non une propriété, une "terre de l'esprit," une aventure commune, une terre magnifique faite de peine et d'histoire. Il défend l'activité intellectuelle et lance un appel à l'intelligence, celle qui "donne son accord au courage" et rentre dans l'histoire.A l'heure de la défaite allemande, il parle du sens de ce monde, de l'espoir et des hommes, capables de créer du bonheur "pour protester contre l'univers du malheur", de retrouver leur solidarité pour"entrer en lutte contre leur destin révoltant.

 

Ce recueil est un condensé de la pensée de Camus, très riche et complet bien que court. On ressent beaucoup d'émotions à la lecture de ces quatre lettres splendides.

 

Editions Gallimard, 1948, 78 p.

 

defi classique-300x116Je participe au challenge J'aime les classiques, et au  Challenge CamusChallenge CAMUS

Partager cet article

Repost 0
Published by Bénédicte - dans Littérature française
commenter cet article

commentaires

denis 01/01/2011 11:54


bonne et heureuse année 2011 avec de belles lectures de Camus
amitié de Denis et Fabienne de bonheurdelire


Bénédicte 06/01/2011 12:35



Bonne année à tous les deux également. A bientôt



La plume et la page 16/11/2010 12:24


Je n'avais jamais entendu parler de ce livre. Il va falloir que j'essaie de le trouver. Merci pour la découverte!


Nanne 23/10/2010 22:25


J'ai ce petit recueil dans ma PAL ! Cependant, je ne me sens pas encore prête pour lire ces lettres qui expriment déjà en germe la pensée de Camus et de "L'homme révolté", essai que j'apprécie
par-dessus tout ... Et surtout, j'aime l'ambiguïté du titre de ce recueil épistolaire !


Bénédicte 23/10/2010 22:48



oui , dans ce recueil, un ami est celui à qui l'on parleCamus était résolument un homme de dialogue



Anis (la librivore) 22/10/2010 19:32


Je ne connais pas cette oeuvre de Camus. je note le titre.


Bénédicte 23/10/2010 15:20



C'est un livre intéressant car il contient tous les thèmes développés par Camus par la suite



Enitram 19/10/2010 16:12


Ce livre me tente, surtout après avoir vu au cinéma "l'étranger" de Visconti et Mastrionni dans le rôle principal! Une agréable surprise!


Bénédicte 19/10/2010 18:20



ces lettres sont écrites sur un tout autre registre mais leur lecture est utile à la compréhension du cheminement de l'auteur sur le sens et l'absurdité



Présentation

  • : Le blog de Bénédicte
  • Le blog de Bénédicte
  • : Principalement des lectures, de la littérature, des poèmes mais aussi des recettes testées en famille, des récits de voyages, des visites de musées, des spectacles...
  • Contact

Des liens utiles

babelio.GIF

partage-lecture.png

logobob01.jpg

Dicoblog.gif

ulike-logo.jpg

07 chronique de la rentree litteraire

logo livraddict

 

Recherche

Prochainement

tolstoi.gif

Les challenges

AnneeRussie2011

Une année en Russie - édition 2011

 

challenge-Jules-Verne

Challenge Jules Verne

juste2

Challenge juste pour lire

demois10

Les demoiselles de Lettres

defi_Afrika_Choupynette-copie-1.jpg

Le défi Afrika

Matildacopie1-copie-1

Le Matilda's contest

Challenge-anglais

God save the livre

Defi-Emile-Zola

On a une relation comme ça Emile Zola et moi

le-jeudi-c-est-citation.gif

Le jeudi c'est citation organisé par Chiffonnette

objectif-pal.jpg

objectif PAL le retour organisé par Antigone

challenge litterature belge

Le challenge belge organisé par Réka

logo-enluminure--copie-2.jpg

Le challenge Biographie organisé par Alinéa

Visiteurs

Locations of visitors to this page

Wikio - Top des blogs - Multithématique