Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 23:17

Les-justes.jpgRésumé de l'éditeur

Ne pleurez pas. Non, non, ne pleurez pas ! Vous voyez bien que c'est le jour de la justification. Quelque chose s'élève à cette heure qui est notre témoignage à nous autres révoltés : Yanek n'est plus un meurtrier. Un bruit terrible ! Il a suffit d'un bruit terrible et le voilà retourné à la joie de l'enfance.

 

Mon avis

Les justes est une pièce de théâtre en cinq actes, représentée pour la première fois en 1949.Elle s'inscrit dans le cycle de la révolte et de la solidarité.

A Moscou, en 1905, Stephan Fedorov s'évade du bagne et rejoint la Suisse. Il est envoyé par le parti socialiste révolutionnaire auprès de Boris Annenkov pour tuer le Grand Duc Serge, abattre la tyrannie et hâter la libération du peuple russe. Il retrouve ses camarades, Dora Doulebov, Alexis  Voinov et Yanek Kaliayev et ensemble, totalement exaltés, ils préparent l'attentat. Yanek est désigné pour lancer la  première bombe au passage de la calèche qui transporte le Grand Duc au théâtre.

Mais le lendemain soir, il ne peut pas agir à cause de la présence des enfants et de la duchesse dans la calèche. Une vive discution oppose alors Stephan à ses camarades et l'organisation décide finalement de remettre l'attentat à une autre occasion.

Deux jours plus tard, le groupe attend la calèche et Alexis, envahi par la peur décide de poursuivre son action révolutionnaire dans les comités. Il est remplacé par Boris. A l'heure prévue, Yanek cette fois lance la bombe au passage de la calèche.

Il est arrété, emprisonné et risque la pendaison. Il rencontre Foka qui, pour obtenir une réduction de peine, est devenu bourreau. Skouratov, le directeur du département de police lui annonce la visite de la grande duchesse qui l'exhorte au repentir et lui propose en vain la grâce contre le pardon de Dieu.

Ensemble, les membres de l'organisation justifient la mort de Yanek et Dora pense au prochain attentat qui lui permettra de rejoindre son amant dans la mort.

Comme cela est précisé par Camus lui-même dans l'introduction, ce texte est inspiré d'évenements réels ayant eu lieu en 1905 à Moscou. Les justes sont des terroristes, animés par un idéal politique et prêts à sacrifier leur vie en son nom. La question de la légitimité du meurtre à des fins politiques est centrale. Mais les personnages ont des motivations personnelles très différentes. Yanek croit à la beauté, et à la joie et n'accepte de tuer que pour donner une chance à la vie. Stephan au contraire ne croit plus qu'à la haine et Dora n'a pas renoncé à son coeur dans son amour de la justice. Ce livre se dévore et ne peut laisser indifférent. On ressent aussi cette sorte de fraternité qui unit les différents personnages, l'humanité et l'engagement pour la vie de Camus.

 

Editeur : Gallimard, 1950 renouvellée en 1977, 150 p.

 

C'est un livre voyageur  

livre voyageur

 

Je participe au challenge Camus et au  challenge j'aime les classiques

defi classique-300x116

Challenge CAMUS

Partager cet article

Repost 0
Published by Bénédicte - dans Littérature française
commenter cet article

commentaires

Schlabaya 30/05/2010 17:55


Je me souviens avoir lu cette pièce quand j'étais étudiante ça ne date pas d'hier ! Une oeuvre à relire, assurément.


Bénédicte 31/05/2010 00:30



tout à fait. Et ce challenge a été pour moi une bonne occasion



Hambre 25/05/2010 21:38


Kikou Bénédicte, désolée pour cette absence (j'avais mes exams)....enfin...je viens de mettre mon billet sur "Les justes". Il est super simple comparé au tien. Je n'ai pas trop accroché, il est
vrai que je n'apprécie pas tous les titres de Camus comme certains. Mais bon, je continue ce challenge, je reprends sérieusement. La prochaine lecture c'est La Chute....à très bientôt Bénédicte !!!


Bénédicte 26/05/2010 11:15



Merci de ton clin d'oeil en bes de ton article J'ai bien aimé cette pièce mais je crois que nous avons encore pleins de titre à découvrir A bientôt donc



Karine:) 14/05/2010 13:46


j'aime beaucoup ta présentation. Cette pièce de Camus est l'un de mes coups de coeur à vie et j'en ai été terriblement marquée. Une grosse réflexion sur la justification de la violence.


Bénédicte 14/05/2010 23:08



J'ai trouvé peu d'articles sur la blogosphère Je pensais pourtant qu'il serait très lu cette année



Dominique 09/05/2010 15:40


Bénédicte j'aime beaucoup tes résumés, toujours si clairs et synthétiques, bravo !
Sais-tu que l'arrière grand-père de Camus s'appelait (Mathieu) Just de son prénom ? Je trouve cela troublant... Emigrant ardéchois et huguenot par sa mère, il était cultivateur en Algérie. Bon
dimanche à tous
Dominique


Bénédicte 09/05/2010 22:39



je ne le savais pas j'avais plutôt en tête le dénomination donnée par l'Etat  d'Israël les Justes parmi les Nations qui ont mis leur vie en danger pour sauver des Juifs. C'est troublant en
effet



denis 09/05/2010 08:49


très "juste" cette présentation
pour une fois, dirons-nous le terrorisme pourrait presque se justifier car il est "humain" en même temps qu'il est terrible, car tuer est toujurs un acte d eviolence impardonnable
c'est là toute la beauté et la question de cette pièce
Denis (communauté "autour de Camus" sur over-blog
bon dimanche


Bénédicte 09/05/2010 22:30



tel un tribunal, il explique l'impardonnable



Présentation

  • : Le blog de Bénédicte
  • Le blog de Bénédicte
  • : Principalement des lectures, de la littérature, des poèmes mais aussi des recettes testées en famille, des récits de voyages, des visites de musées, des spectacles...
  • Contact

Des liens utiles

babelio.GIF

partage-lecture.png

logobob01.jpg

Dicoblog.gif

ulike-logo.jpg

07 chronique de la rentree litteraire

logo livraddict

 

Recherche

Prochainement

tolstoi.gif

Les challenges

AnneeRussie2011

Une année en Russie - édition 2011

 

challenge-Jules-Verne

Challenge Jules Verne

juste2

Challenge juste pour lire

demois10

Les demoiselles de Lettres

defi_Afrika_Choupynette-copie-1.jpg

Le défi Afrika

Matildacopie1-copie-1

Le Matilda's contest

Challenge-anglais

God save the livre

Defi-Emile-Zola

On a une relation comme ça Emile Zola et moi

le-jeudi-c-est-citation.gif

Le jeudi c'est citation organisé par Chiffonnette

objectif-pal.jpg

objectif PAL le retour organisé par Antigone

challenge litterature belge

Le challenge belge organisé par Réka

logo-enluminure--copie-2.jpg

Le challenge Biographie organisé par Alinéa

Visiteurs

Locations of visitors to this page

Wikio - Top des blogs - Multithématique