Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 19:03

Franz Liszt

 

 

clarkaffiche.jpgJe me suis rendue aujourd'hui à l'exposition du Musée des impressionnismes à Giverny, organisée par le Sterling et Francine Clark Art Institute. Elle rassemble 73 peintures européennes du XIXème siècle de la collection Clark.

 

L'exposition présente des oeuvres de Camille Corot (1796-1875) dont Le chateau Saint Ange, Rome (1835-1840), Louise Hardouin (1831), La route au bord de l'eau (1865-1870) avec sa lumière douce et son ambiance paisible. Les baigneuses des Iles Borromées (1865-1870), est caractéristique de ses souvenirs tardifs imprégnés de rêves.

 

Sont également présentées une oeuvre de Jean-François Millet (1814-1875) La Bergère : les plaines de Barbizon (avant 1862), une oeuvre de Constant Troyon (1810-1865), Le troupeau d'oies. L'artiste était peintre de paysages et d'animaux et pouvait terminer un tableau par jour.

 

L' oeuvre de Théodore Rousseau, (1812-1867) La ferme dans les landes, (1844-1867), montre le sud-ouest de la France. De grands chênes dominent une ferme ensoleillée, au bout d'un chemin de terre. L'artiste a travaillé vingt ans sur ce tableau.  L'oeuvre de Johan Barthold Jonkind (1819-1891), Frégates (1852-1853), révèle un tracés précis des détails et des gréements, caractéristique des marines de cette époque. L'oeuvre d'Eugène Boudin (1824-1898) Trouville, la rentrée des barques (1894) dépeint la mer et les bateaux. Au centre du tableau se trouve un voilier, suivi par d'autres. A droite, un bateau à vapeur brave les vagues furieuses. Les nuages menacent.

la-ferme-dans-les-landes.jpg

La ferme dans les Landes, Théodore Rousseau

 

Plusieurs oeuvres de Claude Monet (1840-1926) sont exposées : Marine:  tempête (1866-1867) est d'une tonalité très sombre, le ciel est chargé d'ombres, le bateau semble en péril sur des des eaux agitées. Rue à Sainte-Adresse, (1867) représente une rue descendante et des habitants du village,des murs de pierre et des toits en ardoise, l'église et son clocher. Un arbre immense encadre la scène. Les oies dans le ruisseau (1874) est une scène automnale dominée par les orangers et les jaunes des feuillages qui se reflètent dans les ondulations de l'eau. L'ambiance intime et retirée est typique des tableaux de Monet. Les falaises à Etretat (1885) : reflètent la lumière du matin d'un jour de beau temps qui met en valeur le sommet de l'aiguille de pierre. Les ombres et les reflets dans l'eau sont omniprésents. Le site est vu depuis une petite plage du sud ouest des rochers. A Sassenheim près de Haarlem, champ de tulipe (1886)  est l'un des cinq tableaux que Monet a consacré à ses champs de tulipes. Les couleurs sont intenses, les nuances sont vives. Printemps à Giverny (1890) dépeint une ligne d'arbres et un champ figuré par une bande continue de couleurs tachetées. Une maison est suggérée dans le lointain. Les couleurs claires sont splendides.

750px-Claude_Monet_The_Cliffs_at_Etretat.jpgLes falaises à Etretat, Claude Monet

 

L'exposition présente aussi un tableau de Gustave Caillebotte (1848-1894) impressionniste urbain : La Seine à Argenteuil (1892) et quatre tableaux d'Alfred Sisley (1839-1899) : La Tamise à Hampton Court, (1874), Pommes et raisins dans un panier (1880-1881), Les bords de la Seine à By (1880-1881), Le Loing et les moulins de Moret - effet de Neige (1891).Ce tableau représente le Loing près de la ville de Moret dans le froid.

Camille Pissaro ( 1830-1903) est largement exposé. La route de Versailles à Louveciennes (1870), représente une route bordée d'arbres et de maisons. Un paysan marche à coté de sa charrette. La route, effet de pluie (1870),a également été peint à Louveciennes. La route humide capte des reflets colorés. L'Oise aux environs de Pontoise, (1873), dépeint une usine et ses cheminées dont les fumées rejoignent le ciel et se fondent discrètement aux nuages. La Maison de Piette à Montfoucault (1874), a été réalisée au cours de l'hiver qui suit la première exposition impressionniste en 1874. La toile est couverte des blancs et des gris bleus des paysages d'hiver. Elle a été réalisée en plein air.

pissaro-saint-charles-eragny.JPEG

Saint Charles Eragny, Camille Pissaro

 

Saint Charles Eragny (1891) est une oeuvre pointilliste, une des plus belles toiles de l'exposition. L'artiste a utilisé une gamme de traits, de petites touches et de coups de pinceau orientés qui créent comme un tissage. Le port de Rouen, déchargement du bois (1898) fait partie des nombreuses scènes urbaines de Pissaro. Le Louvre vu du Pont Neuf met en valeur l'ancien Palais royal. Les couleurs sont tendres.C'est une oeuvre splendide.

Une oeuvre d'Honoré Daumier (1808-1879) est également exposée : Amateurs d'Estampes, portrait de quatre connaisseurs plongés dans l'examen d'un feillet que tient le personnage central. L'oeuvre de Mary cassat : Offrant le panal au torero, est l'un des quatres grands tableaux peints par l'artiste à Séville. Il représente un entretien galant entre un torero et une jeune femme qui lui offre un verre d'eau pour qu'il y trempe un rayon de miel au retour de l'arène. Deux oeuvres d' Edouard Manet (1832-1883) sont exposées. Intérieur à Arcachon (1871) et Roses mousseuses dans un vase (1882), peint vers la fin de sa vie. Le vase est imposant et  la lumières'y reflète. Les fleurs semblent fichées dans le goulot, sans prétention, de manière désinvolte.

manet_rose_vase_2.jpg

Roses mousseuses dans un vase, Edouard Manet

 

Une oeuvre d'Henri Fantin Latour (1836-1904), Roses de toutes les couleurs (1885) est également exposée.L'oeuvre de Carolus Durand (1837-1917) Mon jardinier (1893) représente un ouvrier, vétu d'un pardessus froissé. Trois oeuvres d'Edgar Degas, (1834-1917) Autoportrait (1857-1858), Portrait d'un homme (1877), Danseuses au foyer (1880) et Avant la course (1882)sont également exposées.

degas-avant-la-course.jpg

Avant la course, Edgard Degas

 

De magnifiques toiles de Jean Léon Gérôme (1824-1904) d'inspiration classique sont exposées : Marché d'esclaves (1866), Femmes fellah puisant de l'eau (1870 ou 1875) et surtout Charmeur de serpent (1879)Un piton est enroulé sur le corps d'un garçon nu. Un homme à droite est assis et joue de la flute. En face du jeune homme, des spectateurs assistent au spectacle du piton, adossés à un mur de mosaïques en arches. C'est une icône de l'imagerie orientaliste. Les couleurs sont splendides.

Gerome_charmeur-de-serpents.jpg

Charmeur de serpents, Jean-Léon Gérôme

 

Le tableau de William Bouguereau (1825-1905) Nu assis (1884), côtoie ceux d'Alfred Stevens (1823-1906) Duchesse en robe bleue (1866) et Souvenirs et regrets. Deux tableaux de Giovani Boldini (1842-1931) En traversant la rue (1873-1875) et Jeune femme faisant du crochet (1875) sont exposés. Un tableau de James Tissot, (1836-1902) Chrysantème (1874-1876) donne une image de la vie domestique d'une femme contemporaine du peintre.

l-ingenue-renoir.JPEG

L'Ingénue, Auguste Renoir

 

De nombreux tableaux d'Auguste Renoir (1841-1919) sont exposés. Un Autoportrait (1875), L'ingénue (1874). Sur ce tableau, le vert domine. Une jeune fille à la chevelure blonde peinte dans une large gamme de nuances, porte une écharpe bleu. Il s'agit d'Henriette Henriot. La douceur de son visage et de ses gestes est remarquable. Portrait de Madame Monet (1874) représente la première épouse de Claude Monet assise dans un divan confortable et coloré. Elle lit un livre. Elle porte un caftan bleu, orné de nombreux motifs. Jeune femme au crochet (1875) représente une jeune femme assise qui fixe son attention sur son ouvrage. Ses cheveux sont longs et blonds dorés ; sa chemise a glissé sur son épaule. Il s'agit de Nini Lopez. Le Pont de Chatou (1875), a été peint du restaurant Fournaise. Les couleurs sont vives, les bleus et les jaunes sont intenses. Père Fournaise (1875) représente Alphonse Fournaise, propriétaire d'un restaurant et d'une affaire de location de bateaux sur une île de la seine à Chatou, une bière devant lui et une pipe à la bouche. Femme à l'éventail (1879) représente Jeanne Samary coiffée d'un chapeau à la mode,  tenant un éventail japonais devant un bouquet de chrysanthèmes et un papier peint rayé.

l-enfant-a-l-oiseau-renoir.jpg

L'enfant à l'oiseau, Auguste Renoir

 

Portrait de Thérèse Bérard ( 1879) représente la nièce d'un banquier, agée de 16 ans, ses longs cheveux tombent sur ses épaules. Elle baisse les yeux et porte une robe bleu et blanc avec un col en dentelle. Jeune fille endormie (1880) représente Angèle, une jeune fille du quartier de Montmartre, endormie dans un fauteuil rouge, vétue d'une robe bleue avec des bas à rayures, un chapeau à plumes. Est également exposé Une loge au Théâtre (1880),qui a servi à l'affiche de l'exposition.

 

Renoir-jeune-fille-endormie.jpg

 

Jeune fille endormie, Auguste Renoir

 

Pivoines (1880) est un somptueux bouquet de fleurs rouge et rose éclatant qui se détachent sur un bleu profond de l'arrière plan. Coucher de soleil (1879 ou 1881) est une scène athmosphérique pleine d'effets de lumière spéctaculaires, Le Palais des Doges à Venise, (1881) est un tableau précis représentant les détails du palais et ses façades de couleur crème se détachant des bleus du ciel. Au premier plan, des gondoles animent le tableau. La Baie de Naples, le soir (1881) représente le Vésuve. D'autres tableaux de Renoir sont exposés : Oignons (1881), Baigneuse blonde (1881), L'enfant à l'oiseau (1882), représentant Melle Fleury, vétue d'un costume algérien, dans le décor d'une maison arabe et tenant un oiseau.  Marie-Thérèse Durand Ruel cousant (1882), Pommes dans un compotier (1883), La lettre (1895-1900),et un second Autoportrait (1899).

Renoir-Pivoines.jpg

Pivoines, Auguste Renoir

 

Deux tableaux de Berthes Morisot (1841-1895), Dahlias et Le bain (1885-1886), sont exposés. Isabelle Lambert, 17 ans, a posé à plusieurs reprises pour Berthe Morisot. On la voit ici en chemise blanche, attachant ses cheveux avec un ruban noir, sa brosse à cheveux sur les genoux. Elle a du rouge sur les lèvres et les joues. Deux tableaux de Toulouse Lautrec (1864-1901) font également partie de cette exposition : Carmen (1884) et L'attente (1888). Il s'agit de Carmen Gaudin, que Toulouse Lautrec rencontra sur l'avenue de Clichy et qu'il choisit comme modèle de douze tableaux. Un tableau de Pierre Bonnard (1867-1947) Femmes au chien, côtoie un tableau de Paul Gauguin (1848-1903) Jeune chrétienne (1894) peint lors d'un séjour en Bretagne, à Pont Aven. Le personnage porte une robe jaune vif et un chapeau noir. La culture tropicale dont paul Gauguin s'est imprégné en Polynésie a une influence significative sur sa peinture.

Carmen-Toulouse-Lautrec.jpg

Carmen, Toulouse Lautrec

 

L'exposition est proposée au musée des impressionnismes de Giverny, du 13 juillet au 31 octobre 2011 ; Elle sera  au CaixaForum de Barcelone  du 18 novembre au 12 février 2012. puis au Kimbell Art Museum de Fort Worth au Texas du 4 mars au 17 juin 2012, à la Royal Academy of Arts de Londres du 7 juillet au 23 septembre 2012 ; et au musée des Beaux-Arts de Montréal, du 8 octobre au 20 janvier 2013. La tournée se poursuivra au Japon et en Chine en 2013.

 

Bonne visite

Partager cet article

Repost 0
Published by Bénédicte - dans Musées-expositions
commenter cet article

commentaires

Christine 07/09/2011 10:32


Je viens d'admirer les jardins de Claude Monet sur ton blog
j'aimerai y retourner
d'autant plus que j'ai regardé une émission relatant sa vie et son oeuvre
et ton article en plus me laisse rêver
bonne journée à bientôt


Bénédicte 07/09/2011 14:17



Bonjour Christine. On ne se lasse pas de ces jardins changeant au fil des saisons, de ces couleurs vives, de ces parterres fouillis C'est tout simplement magnifique



Anne 02/09/2011 20:21


Magnifique ! Merci de ce partage.


Bénédicte 04/09/2011 19:41



Bonsoir Anne,


C'est une expo à ne pas rater Le catalogue est très bien fait mais ne reproduit pas les couleurs des tableaux malgré la qualité des photos.



denis 30/08/2011 20:13


bel article dans un lieu sympa
ce soir Bern consacre "secret d'histoire" à Giverny et Monet (France 2 - 20h35)


Bénédicte 30/08/2011 22:26



oui merci Denis, je l'ai regardé c'était un très beau reportage



sophie57 29/08/2011 19:38


je ne suis pas tout près, mais tu me donnes vraiment envie d'y aller! en tout cas merci pour cette merveilleuse visite...virtuelle!


Bénédicte 30/08/2011 10:58



Bonjour Sophie,


J'ai beaucoup aimé cette expo qui réunit en un seul lieu des peintres du XIXème, essentiellement des impressionnistes mais pas que.  J'irai probablement au Musée d'Orsay prochainement
compléter ma visite.



Kenza 29/08/2011 08:26


Bonjour Bénédicte,
Merci pour ce très beau billet, cette exposition mérite le détour! De plus, Giverny est un lieu magique; sa maison très coquette, son atelier imprégné de l'âme de l'artiste, et ses splendides
jardins... Un bonheur!


Bénédicte 30/08/2011 10:59



J'ai visité la maison et le jardin de Monet. Quel cadre avec ces fleurs, et ce jardin d'eau



Présentation

  • : Le blog de Bénédicte
  • Le blog de Bénédicte
  • : Principalement des lectures, de la littérature, des poèmes mais aussi des recettes testées en famille, des récits de voyages, des visites de musées, des spectacles...
  • Contact

Des liens utiles

babelio.GIF

partage-lecture.png

logobob01.jpg

Dicoblog.gif

ulike-logo.jpg

07 chronique de la rentree litteraire

logo livraddict

 

Recherche

Prochainement

tolstoi.gif

Les challenges

AnneeRussie2011

Une année en Russie - édition 2011

 

challenge-Jules-Verne

Challenge Jules Verne

juste2

Challenge juste pour lire

demois10

Les demoiselles de Lettres

defi_Afrika_Choupynette-copie-1.jpg

Le défi Afrika

Matildacopie1-copie-1

Le Matilda's contest

Challenge-anglais

God save the livre

Defi-Emile-Zola

On a une relation comme ça Emile Zola et moi

le-jeudi-c-est-citation.gif

Le jeudi c'est citation organisé par Chiffonnette

objectif-pal.jpg

objectif PAL le retour organisé par Antigone

challenge litterature belge

Le challenge belge organisé par Réka

logo-enluminure--copie-2.jpg

Le challenge Biographie organisé par Alinéa

Visiteurs

Locations of visitors to this page

Wikio - Top des blogs - Multithématique