Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 23:57

claude-gueux.jpgRésumé de l'éditeur


Claude Gueux est un voleur récidiviste condamné à une lourde peine. Le 7 novembre 1831, il tue le directeur des ateliers de sa prison. Ce crime le conduit à l'échafaud : il est guillotiné en juin 1832. De ce fait divers Hugo retient le caractère exemplaire : la misère et la souffrance ont transformé un individu pacifique et «philanthrope» en meurtrier ; la justice, aveugle et implacable, l'a condamné à la peine capitale. Ce texte, s'il confirme l'engagement de l'écrivain contre la peine de mort, dénonce aussi violemment une société dont le système judiciaire et pénal est contraire à toute idée de progrès social.

Le dossier de l'édition permet d'approfondir la lecture de l'oeuvre en proposant des éclairages historiques sur la peine de mort. Il présente également des extraits d'autres textes de Victor Hugo (Le Dernier Jour d'un condamné, «Aux journaux») témoignant du long combat de l'écrivain contre la peine capitale.

 

En quelques mots


Victor Hugo était un homme engagé, à droite d'abord puis à gauche. Elu en 1848 à l'Assemblée constituante comme député modéré de droite, il soutint Napoléon-Bonaparte puis, déçu et animé par des idéaux de justice sociale, il se rapprocha de la gauche. Contraint à l'exil après le coup d'Etat de 1851 par lequel Bonaparte mit fin à la République, il ne rentra en France qu'en 1870, à la chute du Second Empire. Il écrivit pour dénoncer le régime et poursuivit le combat politique jusqu'à la fin de sa vie, à travers des romans sociaux dans lesquels il prit la défense des plus faibles. Il s'est battu pour l'abolition de la peine de mort à laquelle il consacra deux courts romans : Derniers jours d'un condamné (1829) et Claude Gueux (1834). Le débat fut d'ailleurs à l'époque porté sur la place publique et en 1832, le code pénal fut modifié par une abolition partielle et la généralisation des circonstances atténuantes. En 1838, elle fut abolie en matière politique. Victor Hugo refusait la peine de mort au nom des valeurs morales et chrétiennes et parce qu'elle contredisait l'idée de progrès humain.

 

Claude Gueux était un personnage réel. Issu d'une famille pauvre de la Côte d'or, il fut incarcéré à plusieurs reprises pour de petits délits puis à huit ans de prison pour le vol d'un cheval en 1829. Il fit la connaissance de Felix Legrand surnommé Albin avec qui il entretint une relation homosexuelle. Il tua le gardien chef Delacelle en 1831. Condamné à mort pour ce crime, il fut guillotiné en juin 1832. Victor Hugo n'eut connaissance de ce fait divers que deux ans plus tard.

 

Cette courte nouvelle raconte les circonstances de l'incarcération de Claude Gueux, pauvre ouvrier vivant à Paris avec sa maitresse et un enfant. Il vola pour leur procurer du pain et du feu et il écopa de cinq ans de prison à la Maison centrale de Clairvaux. Dans l'atelier où il fut affecté à un travail, il acquit un ascendant singulier sur tous ses compagnons. Albin, son co-détenu, lui proposa de partager sa portion de nourriture alors que la sienne ne lui suffisait pas et une étroite amitié se noua entre eux. Le directeur de l'atelier décida de changer Albin de quartier et les réclamations de Claude Gueux ne le firent pas revenir sur cette décision. Méprisé, humilié par le directeur, Claude Gueux prit ses 82 co-détenus à parti et leur annonca la condamnation à mort qu'il avait portée à l'encontre du directeur de l'atelier. Il distribua tout ce qu'il possèdait et tua le directeur avant de tenter de se suicider. Lors de son procès il apparut comme un monstre et fut condamné à mort. Son pourvoi fut rejeté.Le livre raconte son exécution et interroge le lecteur sur la notion de culpabilité, la place dans la société, de l'éducation, de la pénalité. Victor Hugo s'interroge sur les réponses apportées par les lois aux souffrances du peuple et sur leur adaptation aux moeurs. Il propose d'augmenter le nombre de maîtres d'écoles et de diminuer le nombre de bourreaux. C'est une critique du fonctionnement de la société qui peut transformer des hommes honnêtes en meurtriers ayant presque la valeur d'un discours contre la peine de mort.

 

Flammarion, 2002, 80 p.

claude-gueux-archives.jpg

 

 

Le Ministère de la culture met en ligne plusieurs documents d'archives conservés aux archives départementales de l'Aube. La Notice du registre d'écrou de la maison centrale de Clairvaux concernant Claude Gueux. Fonds de la maison centrale de Clairvaux, 2 mars 1830

claude-gueux-archives-2.jpg

 

La Notice biographique et descriptive du comportement de Claude Gueux, rédigée par Salaville, directeur de la prison centrale de Clairvaux (notice de 4 pages). Fonds de la maison centrale de Clairvaux, 9 novembre 1831. Les passages les plus significatifs de cette note sont retranscrits ici

 

 

claude-gueux-3.jpg

Le Procès verbal de l'arrêt condamnant Claude Gueux à la peine de mort et procès verbal de l'exécution de la peine (3 pages). Fonds de la cour d'assises de l'Aube, 16 mars 1832 et 1er juin 1832

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Bénédicte - dans Littérature française
commenter cet article

commentaires

nath 15/05/2011 15:46


Et les Francs-Comtois s'enorgueillissent du fait qu'il soit né à Besançon! Une esplanade des droits de l'homme lui est dédiée.


argali 25/04/2011 10:57


Un récit édifiant sur la justice en France à cette époque. Une construction intéressante où s'échaffaude peu à peu une idée, un plan, une fin inéluctable. Je le propose à mes élèves chaque année et
malgré quelques difficultés de vocabulaire, ils apprécient beaucoup le contenu. Je viens de l'acheter en "Classiques contemporains".


Bénédicte 29/04/2011 16:38



Bonjour C'est un livre indispensable je trouve aussi.



denis 22/04/2011 16:39


il y a eu assez récemment un très bon téléfilm tiré de ce texte de Hugo que l'on connait assez peu et qui mérite d'être lu


Bénédicte 29/04/2011 16:19



Effectivement c'est un téléfilm  d’Olivier Schatzky qui est passé sur France 2 en 2009. Je ne l'ai pas vu malheureusement



Alex-Mot-à-Mots 22/04/2011 10:07


Je l'ai reçu, mais je recule sa lecture.


Bénédicte 22/04/2011 14:41



il est vraiment court



maggie 20/04/2011 11:30


c'est une courte nouvelle très sobre par rapport au roman de V. H., mais le propos est tout à fait passionnant. Je l'ai plusieurs fois !


Bénédicte 20/04/2011 18:31



Il est très étudié au collège notamment C'est un incontournable



Présentation

  • : Le blog de Bénédicte
  • Le blog de Bénédicte
  • : Principalement des lectures, de la littérature, des poèmes mais aussi des recettes testées en famille, des récits de voyages, des visites de musées, des spectacles...
  • Contact

Des liens utiles

babelio.GIF

partage-lecture.png

logobob01.jpg

Dicoblog.gif

ulike-logo.jpg

07 chronique de la rentree litteraire

logo livraddict

 

Recherche

Prochainement

tolstoi.gif

Les challenges

AnneeRussie2011

Une année en Russie - édition 2011

 

challenge-Jules-Verne

Challenge Jules Verne

juste2

Challenge juste pour lire

demois10

Les demoiselles de Lettres

defi_Afrika_Choupynette-copie-1.jpg

Le défi Afrika

Matildacopie1-copie-1

Le Matilda's contest

Challenge-anglais

God save the livre

Defi-Emile-Zola

On a une relation comme ça Emile Zola et moi

le-jeudi-c-est-citation.gif

Le jeudi c'est citation organisé par Chiffonnette

objectif-pal.jpg

objectif PAL le retour organisé par Antigone

challenge litterature belge

Le challenge belge organisé par Réka

logo-enluminure--copie-2.jpg

Le challenge Biographie organisé par Alinéa

Visiteurs

Locations of visitors to this page

Wikio - Top des blogs - Multithématique