Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 16:08

catalogue

Présentation de l'éditeur

 

Cet ouvrage est consacré à un ensemble extraordinaire de peintures françaises extrait de la remarquable collection de tableaux européens du Sterling and Francine Clark Art Institute, de Williamstown, Massachusetts. Publié à l'occasion d'une exposition itinérante de l'essentiel du fonds impressionniste de l'institut, les Chefs-d'oeuvre de la peinture française du Sterling and Francine Clark Art Institute proposent plus de soixante-dix tableaux européens du XIXe siècle parmi les plus significatifs de la collection : chefs-d'oeuvre de Monet, Pissarro, Sisley, Morisot, Manet, Degas, Renoir et Gauguin, oeuvres fondatrices de Corot et de Millet, tableaux académiques d'artistes comme Gérôme et Bouguereau. Deux essais, rédigés par des spécialistes de l'art européen du XIXe siècle, sont illustrés par des images d'archives et des oeuvres d'autres artistes de la collection Clark : Dürer, Piero della Francesca, Rodin et Sargent. James A Ganz propose une biographie succincte de Sterling Clark, amateur autodidacte et héritier de la fortune des machines à coudre Singer, qui, avec son épouse, Francine, a réuni l'une des plus belles collections privées des États-Unis. Richard R Brettell présente les Clark dans le contexte plus large des collectionneurs du début du XXe siècle, comme Albert Barnes, Henry Clay Frick et Duncan Phillips. Ces textes sont suivis, pour chaque tableau de l'exposition, de notices et de reproductions. Remarquablement illustré et documenté, ce livre, qui nous mène des paysages évocateurs de l'école de Barbizon aux expérimentations audacieuses du post-impressionnisme, est une contribution significative à l'étude de l'originalité et de la diversité de la peinture du XIXe siècle.

 

En quelques mots

 

Le Sterling and Francine Clark Art Institute, crée en 1955,  est un musée et un centre de recherche et d'études dans le domaine des arts plastiques, renommé pour ses collections et ses expositions originales. Il détient de nombreux tableaux impresionnistes dont 30 Auguste Renoir. Sterling Clark, explorateur professionnel, éleveur de chevaux et amateur d'art a formé son goût en visitant les galeries, en assistant à des ventes et en développant des relations avec des marchands d'art. L'exposition "la collection Clark à Giverny, de Manet à Renoir", présente une sélection de chefs d'oeuvre de la collection du Clark. Les peintures de Manet, Degas, Monet, Pissaro, Sisley et Renoir cotoient ceux de Bouguereau, Gérôme ou Alfred Stevens.

 

Robert Sterling Clark, (1877-1856) issu d'un milieu fortuné, héritier du constructeur Singer, fut élevé à New York, vécu en Europe et voyagea dans le monde entier. A Paris, il rencontra sa femme Francine Clary, comédienne et  fille d'un tailleur parisien l'épousa en 1919. Toute sa vie, il a collectionné des chefs-d'oeuvre, aidé dans ses choix par sa femme.

 

En 1910, Clark acquit un hôtel particulier. Son salon devint la vitrine privée d'une sélection d'oeuvres. Avec ses acquisitions, il prit place dans le cercle fermé des colllectionneurs multimillionaires. Il développa sa collection jusqu'en 1914. Il acquit des Renoir. En 1917, il rejoignit l'armée et servit comme officier de liaison entre les Américains et les forces françaises. A 42 ans, il s'établit à New york. Il acheta des parcelles agricoles et se consacra à sa passion des chevaux, reprit ses activités de collectionneur et exporta certaines de ses acquisitions à Paris tout en restant anonyme. Il rompit toutes relations avec son frère et décida de tester en faveur du Petit Palais. Il se spécialisa dans l'achat de tableaux impressionnistes et la peinture du XIXème siècle.. Il créa des écuries de course en Normandie et en Virginie. Il multiplia ses achats de tableaux entre 1930 et 1940. Il devint l'un des plus grands collectionneurs privés de l'oeuvre de Renoir. L'approche de la guerre le contraignit à sortir sa collection de Paris. Ses tableaux furent expédiés par bateau vers un entrepôt de Montréal et à Denver. Robert Sterling Clark et sa femme quittèrent Paris pour New-York. Sterling Clark modifia son testament et laissa la totalité de sa collection à la ville de Richmond en Virginie. il exposa sa collection d'argenterie au bénéfice d'organisations de secours anglaises et françaises. Il pensa à  fonder un musée à New-York et rédigea un nouveau testament qui prévoyait la création d'une institution à but non lucratif en 1946. Les Clark retournèrent en France pour la première fois depuis 7 ans. Les acquisitions diminuèrent mais leur qualité etait plus élevée que jamais. Sterling Clark engagea les travaux de réalisation de son musée à proximité du Williams collège, une université d’histoire de l’art, à la frontière du Massachussetts et du Vermont, en Nouvelle Angleterre puis déplaça sa collection. Le musée fut  inauguré le 17 mai 1955. L'exposition fut complétée en 1956 par une grande galerie impressionniste juste avant le décés de Sterling Clark. Francine Clark continua à siéger au musée jusqu'en 1960.

 

Durant les dix premières années de sa vie, il a préféré les Maïtres anciens et recherché leurs oeuvres à Paris et à Londres. Il s' est intéressé par la suite à la peinture américaine. Il a acheté son premier Renoir en 1916. Il a amassé également des gravures et des dessins européens et américains depuis la Renaissance jusqu'au début du XXème siècle. Sterling Clark réunit aussi une collection de joaillerie d'argent anglaises et américaines et une bibliothèque de livres rares. Les oeuvres exposées au musée sont de petite taille et présentées par affinités.

 

Le catalogue présente les différentes oeuvres exposées. Une photo de chaque tableau est commentée.La première partie consacrée à la vie des Clark et à leur héritage esthétique est très illustrée. C'est certainement un livre à garder, en complément de l'exposition.

 

 

Editions : Skira, 2011, 224 p.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bénédicte - dans Musées-expositions
commenter cet article

commentaires

Aifelle 29/08/2011 06:45


J'ai feuilleté le catalogue sur place. Je finirai peut-être par l'acheter parce que nombre de tableaux m'ont intéressée.


Bénédicte 30/08/2011 11:00



Il est très bien documenté. Les auteurs comparent plusieurs collectionneurs privés



Mango 29/08/2011 01:41


Ce genre de catalogues est toujours très riche en œuvres d'art et intéressant. J'aime toujours beaucoup les regarder.


Bénédicte 30/08/2011 11:02



Cela permet de se souvenir car il y a beaucoup de tableaux Ce ne sont pas les plus connus Mais ils sont tous de qualité



Présentation

  • : Le blog de Bénédicte
  • Le blog de Bénédicte
  • : Principalement des lectures, de la littérature, des poèmes mais aussi des recettes testées en famille, des récits de voyages, des visites de musées, des spectacles...
  • Contact

Des liens utiles

babelio.GIF

partage-lecture.png

logobob01.jpg

Dicoblog.gif

ulike-logo.jpg

07 chronique de la rentree litteraire

logo livraddict

 

Recherche

Prochainement

tolstoi.gif

Les challenges

AnneeRussie2011

Une année en Russie - édition 2011

 

challenge-Jules-Verne

Challenge Jules Verne

juste2

Challenge juste pour lire

demois10

Les demoiselles de Lettres

defi_Afrika_Choupynette-copie-1.jpg

Le défi Afrika

Matildacopie1-copie-1

Le Matilda's contest

Challenge-anglais

God save the livre

Defi-Emile-Zola

On a une relation comme ça Emile Zola et moi

le-jeudi-c-est-citation.gif

Le jeudi c'est citation organisé par Chiffonnette

objectif-pal.jpg

objectif PAL le retour organisé par Antigone

challenge litterature belge

Le challenge belge organisé par Réka

logo-enluminure--copie-2.jpg

Le challenge Biographie organisé par Alinéa

Visiteurs

Locations of visitors to this page

Wikio - Top des blogs - Multithématique