Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 07:58

Carmen-Prosper-Merimee.jpgRésumé de l'éditeur

Sauvage, effrontée, une fleur de cassis à la bouche, telle apparaît Carmen, fille de l'amour et de la liberté, toujours prête à mettre la rage au coeur, à pousser au crime.
De ce jeu cruel elle est bientôt la victime, mais la mise à mort , ici, n'a pas lieu dans l'arène. Elle se tient à huit clos, pacte secret entre Don José et sa gitane maudite.

En quelques mots

Cette nouvelle a paru en 1845 à la suite de deux voyages de l'auteur en Espagne. En a été tiré l'opéra de Georges Bizet en 1875.
En Andalousie, en 1830, un archéologue découvre en route un lieu merveilleux et y rencontre un jeune homme endormi. Il lie conversation et découvre qu'il s'agit de Don José Navarro, un bandit de grands chemins. Antonio, le guide, envisage de le livrer aux autorités en échange d'une rançon, mais le narrateur protège la fuite de José Navarro qui parvient à s'échapper avant l'arrivée des cavaliers. La semaine suivante, à Cordoue, il rencontre une très jolie femme bohémienne, Carmen, d'une beauté étrange et sauvage. Cette fois, c'est Don José qui le sauve du guêt apens dans lequel Carmen voulait le faire tomber. Quelques mois plus tard, le narrateur rend visite à Don José la veille de son exécution et le bandit lui raconte son histoire. Alors qu'il était brigadier de cavalerie, il était tombé amoureux de Carmen et avait été contraint de l'emmener en prison après qu'elle eût blessé une femme au visage. Sur le chemin elle s'était échappée et la brigade, soupçonnant sa complicité, l'avait dégradé et enfermé. Par la suite il revoit Carmen et devient déserteur. Elle l'entraine dans de périlleuses situations, il devient contrebandier et voleur par amour pour elle. Puis, délaissé par la belle gitane ivre de liberté, il la tue non sans l'avoir suppliée de le suivre et de changer de vie.


Ce que j'en pense

Le texte est très court et très dense ce qui contraste avec les écrits des autres écrivains romantiques de l'époque. En quelques lignes, les éléments principaux de l'histoire sont réunis ce qui confère au récit de toutes ces atrocités une sorte de platitude. Très bien écrite, cette nouvelle est simple et cruelle à la fois. Cette simplicité est d'autant plus remarquable que Prosper Mérimée était un homme très cultivé, fils d'un peintre écrivain et d'une peintre, Anne Moreau.

defi classique-300x116

Je participe au challenge j'aime les classiques






ABC challenge 2010

Partager cet article

Repost 0
Published by Bénédicte - dans Littérature française
commenter cet article

commentaires

aubeline 17/10/2010 22:22


Chaque fois qu'elle repousse rosé sur qu'elle diffrence insiste t-elle ? je ne sais pas mais j'aimerais qu'on m'aide !merci


Bénédicte 17/10/2010 23:19



Elle le méprise. Elle se sent libre et lui reproche de se laisser mener à la baguette, elle le trouve niais (p41) lorsqu'il s'agit de laisser passer les contrebandiers, trop bête pour voler
(p.45), jaloux (p.46 et 52). Elle ne veut pas être commandée (p56). Elle se moque de lui lorsqu'il envisage de vivre honnêtement : "nous ne sommes pas faits pour planter des choux" (p57), elle
préfère le suivre à la mort plutôt que de vivre avec lui (p.60). Elle est libre car elle ne l'aime plus contrairement à José (p.61). J'espère que cela vous aidera Bonne soirée. Le mieux est
encore de le lire...



Arlette 21/03/2010 21:05


Lu en tant qu'étudiante et bien sûr , en tant qu'opéra ! bonne soirée Arlette


Bénédicte 21/03/2010 23:15


il y a eu quelques film aussi je crois


Le Curieux 21/03/2010 04:06


Bonjour

Très beau texte.


Bénédicte 21/03/2010 10:25


Effectivement il est très bien écrit Bon dimanche


Snow 20/03/2010 04:21


Carmen..elle use de la liberté mais en paie cher le prix.. très touffu et dense ce recueuil et tellement cruel..
Bises


Bénédicte 21/03/2010 10:02


C'est tout à fait l'histoire de ce livre tu as très bien résumé


mitokola 19/03/2010 21:33


oups, Bénédicte... suis pas tout à fait d'accord avec ta réponse à mon commentaire...
Crois pas que Carmen soit "diablesse", ni ne pousse au vol ou au meurtre...
Elle est comme ça !!! ne la suit pas n'importe qui... pas de mauvais instincts, seulement une vie tellement intense qu'il n'est pas facile de vraiment comprendre...

Brassens a mis en musique un superbe poème de Richepin "les oiseaux de passage" qui ressemble à Carmen...

N'est pas Libre qui veut...

La Liberté n'est pas facile non plus...

Bisous


Bénédicte 19/03/2010 21:37


je ne définissais Carmen qu'à partir de la lecture que j'ai fait de Mérimée Son personnage a été ettoffé par la suite dans d'autres oeuvres il me semble Bonne soirée


Présentation

  • : Le blog de Bénédicte
  • Le blog de Bénédicte
  • : Principalement des lectures, de la littérature, des poèmes mais aussi des recettes testées en famille, des récits de voyages, des visites de musées, des spectacles...
  • Contact

Des liens utiles

babelio.GIF

partage-lecture.png

logobob01.jpg

Dicoblog.gif

ulike-logo.jpg

07 chronique de la rentree litteraire

logo livraddict

 

Recherche

Prochainement

tolstoi.gif

Les challenges

AnneeRussie2011

Une année en Russie - édition 2011

 

challenge-Jules-Verne

Challenge Jules Verne

juste2

Challenge juste pour lire

demois10

Les demoiselles de Lettres

defi_Afrika_Choupynette-copie-1.jpg

Le défi Afrika

Matildacopie1-copie-1

Le Matilda's contest

Challenge-anglais

God save the livre

Defi-Emile-Zola

On a une relation comme ça Emile Zola et moi

le-jeudi-c-est-citation.gif

Le jeudi c'est citation organisé par Chiffonnette

objectif-pal.jpg

objectif PAL le retour organisé par Antigone

challenge litterature belge

Le challenge belge organisé par Réka

logo-enluminure--copie-2.jpg

Le challenge Biographie organisé par Alinéa

Visiteurs

Locations of visitors to this page

Wikio - Top des blogs - Multithématique